top of page
IMG_1062.jpg

Traveling Songs

Avec « Traveling songs », Les Joueurs de Traverse vous proposent un voyage musical à travers l’Europe de la Renaissance jusqu’au début du 17e siècle, autour de « tubes » dont les mélodies ont été reprises et variées par certains des plus grands compositeurs de l’époque, tels Byrd, Du Caurroy, Prætorius ou Frescobaldi.

Variations autour de chansons à la mode dans l’Europe de la Renaissance

Diminutions, ornementations, variations diverses, enrichissement des voix, développement des cadences, mélodies se métamorphosant en airs à danser, voire se mêlant ou se superposant à d’autres thèmes… Ces inventions et combinaisons multiples témoignent de l’imagination sans limite des compositeurs pour ces chansons à la mode, dont le succès les fait non seulement perdurer dans des styles d’écriture adaptés aux périodes suivantes, mais également rayonner dans toute l’Europe grâce à la création de l’imprimerie musicale.

Deux invités de choix : le baryton Marc Mauillon et le compositeur, guitariste et luthiste Christian Rivet ! Tous deux se sont imposés comme des partenaires rêvés dans notre voyage : le premier pour son sens de la ligne mélodique et de la poésie ; le second pour l’écrin polyphonique qu’il apporte et pour sa maîtrise et sa sensibilité de l’écriture de Dowland qui donnent un tout nouvel éclairage à ces pièces.

 

Ce projet est l’aboutissement de recherches passionnantes, tant sur le choix des sources et la restitution des partitions, que sur la facture de nos ins- truments. Nous avons en effet la chance de compter parmi nous le musicien et facteur de flûtes Sébastien Villoing, qui a fabriqué pour l’occasion de nouvelles flûtes traversières d’après Rafi, facteur lyonnais de la première moitié du 16e siècle.

 

Deux ensembles ou consorts de flûtes dans deux diapasons différents sont ainsi entendus tout au long du programme, accordés dans le tempérament de l’époque. Ce travail minutieux sur la facture instrumentale, combiné aux recherches sur les sources musicales, nous permettent de replacer les œuvres dans un contexte historique et sonore le plus fidèle possible.

Ce programme a été enregistré en août 2021 en l’église de Chassignelles (Yonne), co-production : Éditions des Abbesses/Fannie Vernaz et Alban Moraud Audio, réalisation Alban Moraud Audio.

Programme

Flûtes seules, ou flûtes, voix et luth

Ich stund an einem Morgen

- Ludwig Senfl (ca 1486-ca 1543) : Ich stund an einem Morgen à 5

- Ludwig Senfl : Ich stund an einem Morgen à 4
- Thomas Stoltzer (ca 1470-1526) : Ich stund an einem Morgen à 2

- Ludwig Senfl : Ich stund an einem Morgen à 3

Fortuna desperata

- Antoine Busnois (ca 1430-1492) : Fortuna desperata à 3

- Anonyme (16e siècle) : Fortune espérée à 4
- Josquin des Prés (ca 1450-1521) : Fortuna desperata à 3

Can she excuse my wrongs

- John Dowland (ca 1563-1626) : Can she excuse my wrongs à 4 avec luth

- Jakob Van Eyck (ca 1589-1657) : Excusemoy pour flûte seule
- John Dowland : The Earl of Essex’s Galliard à 5 avec luth

Une jeune fillette

- Eustache Du Caurroy (1549-1609) : 5 Fantasies sur Une jeune fillette de 3 à 5

- William Byrd (ca 1543-1623) : The Queenes Alman à 4

Flow my tears

- John Dowland : Flow my tears à 2 avec luth
- John Dowland : Pavane Lacrymæ veræ à 5 avec luth
- John Dowland : Pavane Lachrymæ Antiquæ à 5 avec luth,

avec les diminutions de Jacob Van Eyck (1590-1657)

Browning

- Clement Woodcock (ca 1540-1590) : Browning à 5

- Elway Bevin (ca 1554-ca 1638) : Browning à 3
- William Byrd : The leaves be green à 5

La Spagnoletta

- Giles Farnaby (ca 1560-1640) : Old Spagnoletta à 4
- Girolamo Frescobaldi (1583-1643) : Capriccio sopra la Spagnoletta à 4
- Michael Prætorius (1571-1621) : L’espagnolette à 5, deux Spagnoletta à 4 et 5

avec guitare Renaissance

bottom of page